Sélectionner une page

24H Series - Dubaï

14 – 16 Janvier 2021
Hancook 24H Series – Dubaï Autodrome

Retour sur notre podium aux 24h de Dubaï !

J’ai eu l’énorme opportunité de participer à ma toute première course de 24h et à ma toute première course à Dubaï du 13 au 16 janvier avec Vortex SAS ! J’ai partagé la Vortex 1.0 avec Philippe Bonnel, Lionel Amrouche et Alban Varutti. Et, que demander de mieux pour débuter la nouvelle saison 2021 qu’un podium ?

Le week-end en détails :

Les essais privés ont eu lieu mercredi 13 janvier. J’ai pu découvrir le circuit en une vingtaine de minutes et de suite réaliser de bons chronos.
Jeudi, lors des essais officiels, un de mes coéquipiers percute le rail au début de la séance. Celle-ci s’est terminée là pour nous. Mais le principal, c’est que le pilote allait bien ! Les mécaniciens ont fait un super travail pour réparer la Vortex 1.0 à temps pour les qualifications qui ont eu lieu dans l’après-midi. Elles ont été effectuées par Alban Varutti qui nous a classé P3 en GTX et P23 dans le classement général des GT. Le soir ont eu lieu les essais de nuit. Séance difficile pour moi avec de nouveaux paramètres que je découvre (visibilité fortement réduite, trafic augmenté). La séance se passe tout de même bien et je suis prête pour la course !

Vendredi matin, j’ai eu l’occasion de faire le warm-up. J’ai pu ajuster quelques derniers détails concernant mon pilotage avant la course. Vendredi 15h00 (heure locale) : le départ ! Après quelques tours seulement, une Porsche est venue percuter Alban qui était au volant de la voiture. Nous avons dû nous arrêter pendant plus d’une heure pour réparer la Vortex 1.0. Puis, nous avons pu reprendre la piste et étions alors 4ème et dernier de notre catégorie avec plusieurs tours de retard. La course a mal débutée mais rien n’est perdu avant l’arrivée lors d’une course de 24h. Plus tard, nous avons été forcés à démonter la boîte à vitesse pour une fuite d’huile. L’écart s’est alors agrandit. Puis, mon premier relais de nuit s’est très bien passé. Tout s’est également bien passé le reste de la nuit. Mon deuxième relais de nuit a aussi été constant et solide. Peu avant mon troisième relais, de jour cette fois-ci, un amortisseur s’est cassé. Il a pu être rapidement changé et nous avons repris la piste. Visiblement, nous n’étions pas les seuls à avoir des difficultés durant ces 24h. Deux autres Lamborghini qui étaient en GTX ont eu des problèmes mécaniques. Il ne restait plus que cinq heures de course et nous savions qu’il était alors encore possible de passer devant nos concurrents et de prendre la 2ème place en GTX. Durant mon relais de jour, j’ai eu une crevaison à l’avant gauche. J’ai alors fait un passage au box et en même temps, à l’essence, et ai pu repartir. Puis, Philippe Bonnel a pris le dernier relais. Une heure avant la fin, le point de fixation d’un trapèze a lâché. Par chance, Philippe a pu ramener la Vortex 1.0 au box par lui-même. La tension était alors rapidement montée. Il ne nous restait plus que quatre tours à faire pour prendre la 2ème place en catégorie GTX. Environ vingt minutes avant la fin, nous avons pu repartir. Et cette course de folie s’est terminée avec une magnifique 2ème place en GTX bien méritée !
Je pense que je ne peux que sortir grandie de cette incroyable expérience ! J’ai découvert à quel point une course de 24h est émouvante. Il y a un vrai esprit d’équipe. Et je dirais que c’est bien plus que cela encore chez Vortex SAS, c’est une grande famille ! Je tiens à les remercier ainsi que mes coéquipiers Philippe Bonnel, Lionel Amrouche et Alban Varutti ! Nous nous sommes tous serré les coudes et avons fait un excellent résultat malgré tous les obstacles ! Merci aussi surtout à mes sponsors qui rendent cela possible ! Que cette course de 24h soit la première d’une longue série !

A bientôt pour une saison de folie !

Suivant

Pin It on Pinterest

Share This